Titre

Philosophie Médiévale

Auteur Enrico Donato
Directeur /trice Laurent Cesalli
Co-directeur(s) /trice(s) Paolo Crivelli
Résumé de la thèse Le but du travail est, d’une part, de fournir la première étude systématique de la notion d’eventus dans la pensée de Pierre Abélard mais aussi, d’autre part, d’étudier la réception de cet aspect de sa sémantique et de sa métaphysique chez ses contemporains. La thèse s’articule en quatre parties : (1) histoire de la notion d’eventus du 4e au 12e siècle ; (2) usage de la notion d’eventus dans l’œuvre d’Abélard, en particulier dans le contexte de ses discussions des futurs contingents et de la préscience divine ; (3) réception de la doctrine abélardienne dans la seconde moitié du 12e siècle ; (4) discussion critique de la théorie de l’eventus, notamment au regard des questions contemporaines des truthmakers et du statut ontologique des événements. Le corpus de textes pertinents pour (1) et (2) est intégralement édité ; en revanche, (3) repose sur un corpus de textes en bonne partie inédits et connus uniquement dans les transcriptions de travail du professeur Yukio Iwakuma (Université de Fukui), lequel a très généreusement garanti au candidat un accès intégral à ces matériaux. On est en droit d’attendre de ce travail l’émergence d’une perspective originale qui contribuera à répondre à deux questions, d’ordre textuel et doctrinal : premièrement, la question de savoir quelle est l’origine des commentaires anonymes au Peri hermeneias qui précèdent ceux que l’on doit à Abélard lui-même, mais aussi, deuxièmement, la question de savoir comment s’articulent les rôles systématiques respectifs du dictum propositionis et de l’eventus dans la philosophie abélardienne.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing