Titre

Le problème de l’historicité dans les pensées de Michel Foucault et Jacques Derrida (1961-1972)

Auteur Lucas PERDRISAT
Directeur /trice Hugues Poltier
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Le présent projet de thèse vise à lire les premiers écrits de Michel Foucault (1926-1984) et Jacques Derrida (1930-2004) sous l’angle de leur problématisation respective de l’historicité. Nous souhaitons ainsi mettre à l’épreuve l’hypothèse selon laquelle les pensées de M. Foucault et J. Derrida sont susceptibles d’être rapprochées l’une de l’autre quant à leur façon de se déployer – elles trouvent toutes deux leur point de départ dans un geste critique – et quant à leur modalité de dialogue avec les philosophies de l’histoire alors en vogue dans la France d’après-guerre (G. W. F. Hegel, E. Husserl et M. Heidegger). Il s’agira également d’en explorer la différenciation progressive à partir de la controverse autour de Folie et déraison. Nous tenterons de montrer que les conditions préalables de cette controverse consistent précisément en une interrogation partagée sur l’historicité, et qu’elle aboutit à une hétérogénéité radicale des positions philosophiques de M. Foucault et J. Derrida à son “terme”, en 1972.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse
URL https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=1121921
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing