Information détaillée concernant le cours

Titre

Raisonnement ordinaire, formalisation et modélisation logique

Dates

7-8 juillet 2017

Organisateur(s)

M. Dominik Aeschbacher, UniNe Prof. Fabrice Correia, UniNe Mme Maria Scarpati, UniNe Prof. Marcel Weber, UniGe

Intervenant(s)

Georg Brun, UniBe Roy T. Cook, University of Minnesota Catarina Dutilh Novaes, Rijksuniversiteit Groningen Michael Glanzberg, Northwestern University Gil Sagi, LMU München, à partir de 2017: Université de Haïfa Alexandra Zinke, Universität Konstanz

Description

Site web de l'activité : makingit2precise.weebly.com

La logique formelle est l'un des instruments les plus importants dont disposent les philosophes, puisqu'elle leur fournit les moyens d'analyser les arguments, de développer des définitions précises des termes, de construire des arguments logiquement valides en s'appuyant sur des règles et, plus généralement, sur les normes du raisonnement déductif correct. En règle générale, les étudiants en philosophie sont introduits à la logique formelle dès le début de leurs études. Les cours d'introduction à la logique formelle traitent rarement de questions philosophiques importantes, concernant par exemple les critères d'adéquation à suivre dans la formalisation logique des phrases du langage naturel, la nature et la fonction méthodologique des langages formels, et la nature de la notion de conséquence logique. Ces questions et d'autres tout aussi importantes en philosophie de la logique ont en commun de porter sur la relation entre les arguments ou les thèses exprimées dans le langage naturel et leurs équivalents formalisés. Étant donné la centralité et l'importance de la logique pour la philosophie, ces questions ont un intérêt qui dépasse les seuls experts en philosophie de la logique, mais comprend les philosophes qui s'appuient sur des instruments formels dans leurs recherches, études ou leur enseignement. Cette activité est organisée par Dominik Aeschbacher et Maria Scarpati, doctorants à l'Université de Neuchâtel, ainsi que par Robert Michels, post-doctorant à l'Université de Genève. Elle a le soutien de Fabrice Correia, professeur à l'Université de Neuchâtel, et de Marcel Weber, professeur à l'Université de Genève. Elle se déroulera en anglais et sera encadrée par un groupe de sept experts sur le sujet, suisses et étrangers: Michael Baumgartner (Genève, CUSO), Georg Brun (Berne), Roy T. Cook (Minnesota), Catarina Dutilh Novaes (Groningen), Michael Glanzberg (Northwestern), Gil Sagi (LMU Munich, à partir de 2017: Haifa), et Alexandra Zinke (Constance). Cette activité comprendra un cours d'introduction à la formalisation logique et à la modélisation, incluant les outils d'assistance informatiques pour l'enseignement et l'apprentissage de la logique. Elle comprendra également plusieurs conférences de recherche sur le même sujet. Le but de cette activité est d'offrir aux doctorants affiliés à la CUSO l'occasion de compléter et d'approfondir leur formation en logique, de se familiariser avec un domaine de recherche important et en plein essor, d'entrer en dialogue avec des experts travaillant dans ce domaine, de mettre en pratique la discussion libre en anglais et, enfin, de construire et d'encourager des relations professionnelles avec des philosophes bien établis dans le champ.

Lieu

Genève

Information
Places

10

Délai d'inscription 08.07.2017
short-url short URL